Greenwashing : adoptons une communication éthique

Greenwashing : adoptons une communication éthique

Social media manager engagée - Margaux Chartier - greenwashing

Vous avez très certainement déjà entendu ce terme, souvent utilisé pour dénoncer de plusieurs marques. Mais qu’est-ce que le Greenwashing exactement ? Je vous explique tout et vous donne mes conseils pour communiquer de manière éthique et responsable.

GREENWASHING ? GREENQUOI ?

Qu’est-ce que le greenwashing ?

Aussi appelé le « blanchiment écologique », mais beaucoup plus connu sous son nom anglais, le Greenwashing. C’est une stratégie marketing qui consiste à donner une image plus “verte” et plus “écologique » à une entreprise sans qu’elle le soit concrètement. Il s’agit souvent de communiquer sur des actions ou des produits éco-responsables qui, en réalité, ne le sont pas. C’est donc une stratégie de communication considérée comme malhonnête, non éthique et vue d’un très mauvais oeil par la société. 

Nous avons pu observer ces dernières années un réel changement de notre société. Les gens prennent de plus en plus conscience de l’action de l’homme sur la planète et de l’urgence environnementale qui en découle. Beaucoup portent attention à limiter leur impact sur l’environnement, notamment par leur mode de vie.

Mais pourquoi est-ce un problème ?

Outre le fait que les entreprises qui emploient cette technique continuent de polluer et de ne pas agir en faveur de la planète, le problème est tel que souvent, ce phénomène est présent dans les multinationales. Le risque principal pour les entreprises qui pratique cette stratégie est qu’elles prennent le risque de détruire leur image et leur notoriété.

Ce qui pose encore plus problème est le fait que les gens se méfient de plus en plus des publicité et la véracité des informations qu’on leur donne sur les produits, alors que certaines marquent agissent réellement pour la protection de l’environnement !

Comment le reconnaître ?

Mais voici certains points sur lesquels il faut être attentif et qui peuvent tromper l’oeil du consommateur :
L’utilisation du vert 
Cette couleur est souvent utilisée excessivement. Bien qu’elle aie une symbolique forte et nous rappelle la nature, cela ne veut pas forcément dire que le produit n’a pas d’impact sur la planète ! Nous pouvons prendre pour exemple une grande enseigne de fast food qui a changé son logo de rouge et jaune à vert et jaune. 

Création de faux labels
Certaines entreprises vont jusqu’à inventer des logos qui font office de label, pour pousser le consommateur à l’achat. Le consommateur qui n’est pas informé sur les labels reconnus peut facilement se faire avoir.

Des informations vagues
Les mots et les expressions sur le packaging des produits sont souvent vagues et très générales, voir insuffisantes. Dans ce cas, il est difficile de comprendre la démarche et en quoi le produit est considéré comme “vert”.

Les preuves
Il est difficile de trouver les preuves qui correspondent au message annoncé. Par exemple, lorsque vous souhaitez vous renseigner sur la composition d’un produit et qu’il est difficile de trouver des informations le concernant sur le site web, il s’agit probablement de Greenwashing !

Pour en savoir plus, l’ADEME a mis à disposition un guide très complet.

La communication reste toutefois nécessaire et il y a plusieurs facteurs à mettre en place pour communiquer de manière éthique et éco-responsable !

greenwashing - social media manager pour marques engagées

COMMUNIQUER AUTREMENT

La communication responsable et éthique

Pour communiquer de manière responsable, il est intéressant d’aborder des sujets qui sont en rapport avec vos valeurs et qui permettent de sensibiliser votre public à certains enjeux. Par exemple, si vous tenez une boutique de vrac, il peut être intéressant de communiquer sur des sujets tels que le développement durable, des ou des astuces zéro déchet !

De plus, il s’agit de faire le contraire de la communication réalisée par les stratégies de Greenwashing. Il est préférable d’utiliser des termes clairs, précis et d’être transparent ! Faites en sorte que vos clients puissent vérifier facilement les informations dont vous leur faites part. Soyez réaliste et n’en faites pas trop !

Rester transparent

Le plus important dans votre stratégie de communication est la transparence. Aujourd’hui les utilisateurs recherchent des marques honnêtes et en qui ils peuvent avoir confiance. Ils ont la possibilité de tout vérifier en quelques clics et d’être renseigné sur tout sujet, rien ne sert de mentir !

D’ailleurs sur Instagram, les publications sur les coulisses et la présentation de l’équipe derrière le projet fonctionne très bien : les gens aiment savoir comment sont faits leurs produits, connaître les personnes qui en sont à l’origine, découvrir les valeurs responsables de la marque. Ils cherchent à être rassurés et confortés dans leurs choix.

Agir en conscience

Même s’il reste important de communiquer et d’informer le public des enjeux climatiques, il reste primordial d’agir à son échelle et d’être conscient de son impact. À l’ère du numérique, il est nécessaire de mettre en place des gestes pour limiter son impact numérique ! Pour agir en conscience, construisez votre projet de manière à ce qu’il ait le moins d’impact sur l’environnement. Il existe différentes manières de réaliser cela. Il peut s’agir de donner des fonds à des associations, choisir des produits éco-responsables et locaux. Mais encore une fois ne communiquez pas sur vos actions si finalement vous n’agissez pas dans ce sens.

De plus, il faut aussi se poser les bonnes questions : pousser à la surconsommation de produits, mêmes s’ils sont bio, est-ce la meilleure des solutions pour la protection de l’environnement ? 

À ce sujet, faites attention à deux techniques qui sont récurrentes et bien moins respectueuses de l’environnement, contrairement à ce que l’on peut penser !
• L’éco-conception : cette technique consiste à utiliser des matériaux polluants sous prétexte qu’ils sont recyclables.
•La compensation carbone : consiste à investir et faire de bonnes actions pour compenser les émissions carbones de l’entreprise.

greenwashing - social media manager pour marques engagées

Le Greenwashing est une stratégie dont il faut se méfier et qui est malheureusement très présente de nos jours. Si vous souhaitez en savoir plus sur le Greenwashing, je vous recommande de lire cette courte BD réalisée par Loom !





Et vous, connaissez-vous une marque qui fait du Greenwashing ?

Si vous souhaitez développer une stratégie social media à votre image, n’hésitez pas à me contacter !
Pour lire d’autres articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.