Pollution numérique : comment limiter notre impact ?

Pollution numérique : comment limiter notre impact ?

limiter pollution numérique

De nos jours, entre le travail et les loisirs, nous passons une grande partie de notre temps sur les écrans. Mais leur utilisation n’est pas sans impact sur l’environnement. Le saviez-vous ? Si le digital était un pays, il serait le 6ème pays le plus pollueur au monde ! Apprendre comment réduire notre impact sur l’environnement est donc primordial.

CONSEIL N°1 : Videz votre boîte mail régulièrement

Le saviez-vous ? Supprimer 30 mails est égal à économiser 24h de consommation d’une ampoule. Il est important de le faire chaque jour pour ne pas se laisser submerger par le nombre de mail pour consommer le moins d’énergie possible. Pensez aussi à vider la catégorie courrier indésirables ou spam, ainsi que la corbeille ! Cela vous permettra d’y voir plus clair.

En utilisant un outil comme Clean Email, vous pourrez vider voter boîte mail facilement.
Concernant les newsletters que vous recevez mais que vous ne lisez pas, utilisez Cleanfox. Pensez aussi à vous désabonner des newsletters que vous ne consultez plus du tout.

En plus de nettoyer votre boîte mail vous sauverez la planète !

CONSEIL N°2 : Utilisez des moteurs de recherche alternatifs

Ce n’est pas forcément connu, mais faire des recherches sur internet consomme de l’énergie, et par conséquent c’est une source de pollution. Il existe cependant des outils de recherche qui permettent de contribuer à des projets environnementaux en contrepartie. Par exemple, Ecosia replante des arbres grâce aux recherches, ou encore Lilo vous donne la possibilité de choisir les projets que vous souhaitez soutenir. Notez que ce dernier est un moteur Français !

Voilà un geste simple, sans coût et qui permet de compenser quelques peu l’empreinte carbone émise par les moteurs de recherche.

CONSEIL N°3: NE FAITES PAS TROP DE RECHERCHES

Ce conseil peut vous sembler étrange…mais il va de paire avec le précédent. Il s’agit de minimiser le nombre de recherches que vous effectuez afin de faire fonctionner le moins possible les moteur de recherche, qui consomment beaucoup. Par exemple, ajoutez les sites que vous consultez fréquemment en favori.
Cela permet d’éviter de passer par le moteur. En plus, vous naviguerez plus rapidement !

limiter son impact écologique manifestation

CONSEIL N°4: OPTEZ POUR DES OBJETS RECONDITIONNÉS

Ordinateurs, téléphones, montres connectées, … ne les jetez pas, offrez leur une nouvelle vie ! Il est préférable d’entretenir et réparer vos équipements plutôt que de les jeter, ce qui améliorera votre bilan environnemental. Il va de même pour les achats d’objets électroniques !

CONSEIL N°5: CHOISISSEZ BIEN VOTRE MATÉRIEL

Si toutefois vous souhaitez acheter neuf…il est important de vérifier si l’appareil est réparable, et si ses composants sont recyclables. En effet, certains appareils électroniques ne peuvent pas être démontés. En cas de panne il sera impossible de le réparer !

En revanche, s’il peut être démonté, il sera possible de remplacer les pièces défectueuses plutôt que de jeter directement l’objet et d’en acheter un nouveau. Cela vous fera faire quelques économies et limitera votre impact environnemental

Finalement, si votre appareil n’est tout de même pas réparable, il sera possible de vendre les pièces détachées ou d’en faire don : il y a toujours quelqu’un dans le besoin ! Certaines associations acceptent de reprendre le matériel défectueux pour lui donner une seconde vie : renseignez-vous !

CONSEIL N°6 : Utilisez une messagerie instantanée plutôt qu’un mail

Il est inutile de mettre tous vos collègues en copie ! De même qu’il est conseillé d’éviter des pièces-jointes trop lourdes et trop polluantes. l est aussi possible d’utiliser des messagerie instantanée avec vos clients. 

Grâce à l’utilisation d’une messagerie instantanée, vous réduirez ainsi votre consommation de CO2.

Il existe par exemple Slack, une plateforme de communication collaborative qui permet aussi le partage de document. Il est possible de créer plusieurs canaux afin d’organiser les différents sujets de conversation. S’il est toutefois indispensable pour vous d’utiliser des mails, sachez qu’il existe des plateformes éthiques telles que Newmanity.

CONSEIL N°7 : Fermez vos onglets web inactifs

En laissant ouverts tous vos onglets inactifs vous laissez les informations transiter et des serveurs fonctionner. Etant actifs 24h/24h et 7j/7j, ces derniers sont très énergivores. Opter plutôt pour les onglets en favoris !
De cette manière, il sera aussi beaucoup plus simple de s’y retrouver : vous gagnerez du temps.

CONSEIL N°8: STOCKEZ VOS DOCUMENTS LOCALEMENT

Il est conseillé de stocker vos document localement plutôt que dans le cloud. De par son nom, on pense souvent à tort que le cloud n’est pas physique ! Mais ne vous méprenez pas, il s’agit en réalité de serveurs très nombreux, qui consomment énormément.

CONSEIL N° 9: NETTOYEZ RÉGULIÈREMENT SON ORDINATEUR

Il est important de ne pas stocker trop de documents et surtout de nettoyer son ordinateur fréquemment afin de supprimer le superflux. Cela permettra de consommer moins d’énergie, de le rendre plus performant, et donc plus durable. Il faut aussi penser à vider la corbeille

Il existe des logiciels spécialement faits pour nettoyer tout ordinateur tels que CCleaner ou Adwcleaner. De plus, ils sont gratuits !

Pour certains documents importants que vous aurez besoin de conserver pendant quelques temps, il est plus judicieux de les imprimer. Il sera toujours possible de les scanner en cas de besoin !

CONSEIL N°10: DÉBRANCHEZ TOUT !

Lorsque l’on n’utilise pas un appareil ou un chargeur, il est important de le débrancher parce qu’il consomme tout de même de l’électricité. Cela inclut par exemple la box ou le routeur internet.
Pensez à les débrancher notamment la nuit, ou lorsque vous partez au travail pour la journée. En plus de moins consommer, cela évitera trop de mauvaises ondes pour l’organisme, qui sont émises par ces appareils !
De plus, sachez que laisser un chargeur branché sur une prise représente un risque d’incendie.


limiter impact numérique pollution

Grâce à ces petits gestes du quotidien, vous limiterez vos impacts sur la planète.
Sachez qu’en plus de limiter votre impact sur la planète, tous ces gestes vous permettront de faire quelques économies !

Et vous, que faites-vous pour limiter votre impact ? 🌱

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.